+33 (0)4 90 92 34 72 contact@musee-estrine.fr
de à
Planifié expositions
Musee Estrine Drouillet Sans titre ME 1995.01
Musee Estrine Drouillet Sans titre ME 2004.30

Gérard Drouillet – Entre Chien et Loup

Gérard Drouillet nous a quittés en 2011, laissant derrière lui une œuvre puissante et multiple aux racines profondément méditerranéennes, encore très méconnue du grand public. Installé à Eygalières depuis le début des années quatre-vingt, il est devenu au fil des ans une figure artistique majeure de ce territoire. Né à Marseille en 1946, Gérard Drouillet se dirige d’abord vers la peinture et suit l’enseignement de Vincent Bioulès à l’École des Beaux-Arts d’Aix-en-Provence. Il complètera ensuite sa formation dans les ateliers de la graveuse Germaine Pratseval et de la céramiste De Terris. Après huit années passées en Alsace, il revient dans les Alpilles et réalise à côté de son travail pictural, de nombreuses céramiques, d’abord dans l’Atelier Buffile à Aix-en-Provence puis dans celui de Guy Bareff à Tulette. Le musée Estrine lui a consacré trois expositions monographiques (une par décennie) et conserve aujourd’hui un ensemble important d’œuvres. Pour cette nouvelle présentation, l’œuvre de Gérard Drouillet sera abordée sous un angle historique, celui des années quatre-vingt et quatre-vingt-dix, et mise en perspective avec d’autres productions artistiques. Ainsi des œuvres de Dubuffet, Chabaud, Chaissac, Combas, Doucet, Viallat, etc. dialogueront avec celles de Drouillet, afin de rendre visibles les généalogies et les correspondances et de permettre, enfin, à cette peinture de trouver toute sa place dans l’histoire de l’art.

 

Gérard Drouillet – Sans titre, 1990
Tempera sur papier – Musée Estrine, 2004.30

 

Gérard Drouillet – Sans titre, 1990
Tempera sur toile – Musée Estrine, 1995.01